Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/01/2013

DE .. PAR .. DIEU ....

                      UNE PAGE FACEBOOK !

                                                            

230760_10151648938973662_69462121_n.jpg


Depardieu (suite)Quel talent...
La France, ce mensonge, De Par Dieu...
Je n'irais point vous réchauffer ce plat médiatique si je ne pensais pas qu'il ait bien plus de profondeur de sens que ce que la tournure people laisserait à penser. La défiance de Mon sieur DeParDieu n'est pas sans rappeler ces multiples anecdotes de l'histoire qui virent des seigneurs, des courtisans, feindre de se rebiffer contre le monarque ou tenter d'influencer les desseins de l'Etat. Aujourd'hui, ils sont grands patrons, acteurs, auteurs... à obtenir séance devant sa majesté pour plaider leurs causes, expliquer leur détresse d'être si injustement allégés ou pour solliciter un accompagnement dans un projet de développement économique...

Cet évènement dénonce mieux que l'on ne pourrait jamais le faire ce mensonge qu'est la France à l'instar de l'épisode récent du nouveau Fouquet des temps modernes, grand argentier du CAC 40, qui menaça de s'exiler en vain en Flandres.

La France est un mensonge. L'héliocentrisme du roi Soleil qui su soumettre les Fouquets n'a jamais cessé d'être la trame et l'idéal de notre régime politique. La révolution française ne fut qu'un putch politique d'une noblesse et d'une bourgeoisie assez haute pour obtenir la tête du roi. Pour le symbole et la légitimité devant le peuple.

La France est un mensonge, car la république n'est pas et n'a jamais été un régime démocratique. Il n'en a d'ailleurs pas la vocation. La république est une monarchie d'élite. De toutes ces élites qui s'estiment légitimes de droit divin par le talent pour s'octroyer des richesses que des millions de personnes ont créées. L'ancien régime a perduré. Nous sommes dans un Etat féodal dans lequel les bourgeois se sont entendus avec la noblesse pour nommer les administrateurs du cheptel de France et d'Outre-mer. Nous sommes dans une république des courtisans. Cette monarchie d'élites incompétentes gouverne la France.

Or l'Etat français est né de l'autorité que certaines grandes figures de l'histoire ont su imposer aux grands dignitaires du Trésor national. Malheureusement aujourd'hui les prétendants au trône sont sélectionnés, argent comptant, par les grands seigneurs, argentiers du CAC 40 et autres héritiers propriétaires des médias promoteurs de leur propagande. Il est donc aisé de comprendre qu'ils pourront difficilement faire autorité sur leurs actionnaires principaux… Il serait intéressant de savoir combien coûte à la nouvelle Aristocratie de s’attacher les services de l’Etat.

Au demeurant, je veux bien entendre que vous puissiez payer trop d'impôts. Mais ce n'est pas la solidarité qui en est la cause. Nous le peuple, la France d'en bas, produisons bien assez de richesses pour assumer nos besoins. Nous, le peuple, payons trop d'impôts, davantage encore : nous travaillons jusqu'au 14 juillet pour payer nos impôts. Ce qu'il nous reste nous sert tout juste à nous loger, à manger et à s'octroyer parfois de petits plaisirs pas trop coûteux. Et vous savez, Messieurs, que c'est du fait de votre avidité sans bornes et des trains de vie des hauts dignitaires de l'Etat que nous sommes si lourdement taxés. Vous pour le moins, vous obtenez audience auprès de notre Gargantua. Le peuple, lui, n'obtient jamais séance auprès de notre Grandiloquence. Mais aujourd'hui la révolte gronde, il va falloir entendre : le peuple en a, lui, plus que marre de se tuer à la tâche pour s'endetter.

Car Chers Sieurs, Ô grand contribuables, les petites et moyennes gens qui travaillent vraiment pour avoir un salaire, il faut que vous sachiez qu’ils en payent bien plus que vous des impôts, au regard de ce qu’on les paie. D'ailleurs sachez que c'est eux, Monsieur Depardieu, qui payent vos cachets millionaires. Les millions garantis que vous ponctionnez à chacune de vos apparitions sont subventionnés par nos impôts. C'est un juteux marché public que le cinéma, un peu comme la politique mais sans appel d'offre. Et vous rechignez à redistribuer, vous trouvez votre bourse encore trop maigre. Pour ma part je vous trouve bien assez gras. Il est vrai que vous contez bien les histoires. Je ne connaissais pas celle du Boeuf qui voulait se faire passer pour une grenouille… N'y voyez aucune identification, Mon sieur ; Vous, vous valez votre poids en or... Dommage que vous ne pesiez plus sur la balance commerciale... En même temps, ça paye peut-être plus en France. Un bon californien ne vaudra jamais un mauvais bordelais.

Sachez tout du moins, comme deux par deux font quatre, qu'un Cadre moyen qui émarge à 38 000 euros brut par an payera 19 000 euros d'impôts au minimum. Si l'on considère vraiment tous les impôts : les cotisations salariales et patronales, l'Impôt sur le revenue, la taxe d'habitation...et sans oublier la TVA. Car comprenez, que pour vous Monsieur Depardieu, pour les Arnaud, les Bettencourt, la TVA, ce n'est que de la menue monnaie en proportion de votre bourse mais pour nous les petites gens... Et comme on n'a pas de fiscaliste, on gagne pas assez, donc on paie plein pot les impôts sur le revenu... Au final, il ne lui reste au cadre moyen que 19 000 euros. Une fois qu'il a payé son logement, sa nourriture et ses différentes charges incompressibles, il ne lui reste plus grand chose pour se vêtir, s'équiper, se socialiser et éventuellement partir quelques jours en vacances. Comprenez alors , Monsieur, que nous n'en pouvons plus de passer 5 jours sur 7 à s'usiner juste pour se loger et manger. C'est cher payé en liberté. Et en plus pour vous entendre gémir d'avoir déjà contribué grassement. Assez grassement pour en déduire que vous vous êtes très bien engraissé avec notre sueur grâce au mode de financement du cinema.

Mais bien sûr, vous ne la connaissez pas cette réalité Mon sieur De par Dieu. Vous êtes bien trop occupé à compter vos petits sous et à cette fin, à courtiser les hautes sphères du pouvoir, ici ou là-bas. Vous n'avez point de frontières vous autres, les nantis. Vous suivez vos capitaux dans toutes les capitales. Comme de tous temps, vous vous retrouvez belges ou prussiens, vous aimez la race des Poutines qui vous font profiter de leur hauteur et vous, vous savez courber l'échine... Je concède toutefois que vous, au moins, faites preuve d’une honnêteté et d’un courage tout à votre honneur en osant dire cette vérité nauséabonde sur le fond de votre pensée de nouveau noble de droit divin par la sueur de votre talent. Beaucoup d’autres subventionnés, De par Dieu, adoptent une posture vertueuse qui doit faire marrer les fiscalistes. Car comme vous l’avez si bien dit, nombreux sont ceux qui n’ont pas attendu pour suivre le chemin de la noblesse républicaine : le chemin qui mène à ces contrées où les privilèges et l’injustice sociale sont une règle d’or.

Car en France, comme vous l’avez si bien dit , De par Dieu, on sanctionne le talent ! Le peuple est sot. La voilà la vérité : Certains êtres suprêmes, choisis De par Dieux, ont su développer un talent qui a lui seul produit plus de richesses que des millions de travailleurs qui féronnent 8h00 par jour, du Lundi au Vendredi, 42 semaines par an... Elle est là la vérité, séculaire, intelligible : nous le peuple, ce bétail, nous sommes des millions avec probablement trop peu de talent, on passe notre temps à produire mais on gagne rien et le peu d'impôts qu'on paie à vos yeux, bah c'est toute notre besace. C'est parce qu’on a pas de talent.

Pourtant c'est nous qui vous retribuons De par Nos impôts, Mon sieur.

Pourtant, C'est nous qui assumons nos propre salaires De Par Notre Travail.

Pourtant, c'est nous qui réalisons tous les investissements De par les marchés publiques.

Pourtant le train de vie Solaire de l'Etat, De Par notre docilité, c'est nous qui le payons...

Faut bien payer le talent, direz-vous....Et puis avec un peu de chance vous penserez peut-être alors à nous jeter quelques miettes plutôt que d'enrichir un cabinet de defiscalisation. 

Quoi qu'il en soit, je vous en conjure, Ô nouveau Raspoutine, faut surtout pas que le talent s'en aille, sans lui on serait au fond du trou... Ah mais dites-moi.... On y est au fond !

Et le talent, il est où ? 
Jean Mohamed De La Bastille
 
Je n’aime plus ·  · Partager · Il y a 42 minutes
  •  
    Vous et Mariya Bensouda aimez ça.
  •  
    Françoise Bastide Voila une tirade qui risque de bien plaire à notre ami Dan Renault...l'auteur(inconnu) a mille fois raison:
    'La France est un mensonge. L'héliocentrisme du roi Soleil qui su soumettre les Fouquets n'a jamais cessé d'être la trame et l'idéal de notre ré
    gime politique. La révolution française ne fut qu'un putch politique d'une noblesse et d'une bourgeoisie assez haute pour obtenir la tête du roi. Pour le symbole et la légitimité devant le peuple.
    La France est un mensonge, car la république n'est pas et n'a jamais été un régime démocratique. Il n'en a d'ailleurs pas la vocation. La république est une monarchie d'élite. De toutes ces élites qui s'estiment légitimes de droit divin par le talent pour s'octroyer des richesses que des millions de personnes ont créées. L'ancien régime a perduré. Nous sommes dans un Etat féodal dans lequel les bourgeois se sont entendus avec la noblesse pour nommer les administrateurs du cheptel de France et d'Outre-mer. Nous sommes dans une république des courtisans. Cette monarchie d'élites incompétentes gouverne la France."
  •  
    Françoise Bastide on ne saurait mieux dire...
  •  
    Dan Renault Mais De Par Dieu ma Chère Françoise Bastide c'est digne de CYRANO que Diantre cette TIRADE et à BOULETS                 
     ROUGES ce ne sont que RAMASSIS de FAQUINS de COQUINS et de PALTOQUETS ! Comme disais : Il faut prendre l'argent là où il se trouve, c'est-à-dire chez les pauvres. Ils n'ont peut-être pas beaucoup d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres.(Alphonse Allais)
                    
                 " BIEN VIVRE A PEZENAS  " 
     
     C    ----->L' ILLUSTRE THEATRE
        L    ---> PEZENAS ENCHANTEE
            I   --- >CINE CLUB MOLIERE 
               Q   - ->MEDIATHEQUE
                  U    -->MAIRIE-ADMINISTRATION
                      E    ->OFFICE DU TOURISME
                          Z   ->ICI votre INFO ou PUB 

                    Contact : renodelag@gmail.com 
             "   VIVRE OUI MAIS MDR  "      
                     + DE 10000 PAGES LUES / MOIS                                                                                                                      
                      
                              @+DAN"  
                                            office tourisme,metiers d'art,artistes,artisans,artisans d'art

                                                    CLIQUEZ !  Ci-dessous 

             http://pezenas-artisan.midiblogs.com/apps/m                                                                        



                    Françoise Bastide fait partie des " Belles Personnes " chez qui avec TIBOU

 j'ai l'honneur d'être reçu à Marrakech .  Françoise entre autres à été Maire adjoint de Cannes

  de 1989 à 1995 chargé de la Culture , la Communication ,la vie associative .

              Voir sur ce Blog : 

http://pezenas-artisan.midiblogs.com/archive/2013/01/04/ou-sont-passe-nos-valeurs.html

               ainsi que :

http://pezenas-artisan.midiblogs.com/archive/2013/01/05/la-tentation-de-tarfaya.html

                               

 

"L’expression de « cour du roi Pétaud », personnage légendaire du XVIe siècle, désigne une maison où chacun veut commander et où tout le monde parle à la fois. On donnait autrefois ce nom au chef élu par la confrérie des gueux et des mendiants. Une pétaudière est donc un lieu sans discipline où règnent la confusion et le désordre, chacun voulant être le maître.
Ainsi, on ment, on triche, on intrigue à la cour du roi Pétaud, on essaie de faire prendre des vessies pour des lanternes, on change d’avis comme de chemise, on veut se placer à tout prix en cherchant le bon camp qui varie comme la pluie au vent…"

 

                                                               étonnant ,non ?

 

                                                                                                                @+DAN"

| Lien permanent | Commentaires (0) | | 20:31 |  Facebook | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.