Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/08/2011

FERAIS-JE DES EMULES !

 

Julie Aubert ✆ à moi 

 

Être passionnément amoureux(se) de sa ville ...

 

Et oui Pézenas, tu l'aimes ou tu ne l'aimes pas c'est comme cela, mais dans le cas échéant où tu l'aimes c'est passionnément !

 

Quand tu aimes quelque chose ou bien quelqu'un, la première de tes missions est de vouloir son bonheur.

 

Pézenas est un diamant, non poli, non serti, à l'état brut et surtout dont l'écrin fait défaut.

 

Un diamant connu et reconnu par les visiteurs du monde entier mais malmené aujourd'hui par ceux qui ont le devoir de le protéger pour le conserver et le rendre plus beau, pour qu'il puisse briller de milles feux !

 

Mais la réalité est toute autre, à l'heure où l'on doit parler de tourisme de qualité, rien n'est fait, il n'est question que de profiter et non de partager.

 

Profiter de notre coeur historique aux milles et un secrets d'histoire, profiter de la notoriété des nocturnes qui l'animent en ces mois d'été pour y greffer des manifestations qui ont pour but de mettre en valeur nos produits du terroir mais qui prennent la couleur de grandes foires à la bouffe en tout genre et autres dérives, au détriment des commerçants et artisans installés à l'année, qui eux, font vivre la cité.

 

Le vendredi, à la nuit tombée, Pézenas se métamorphose, les visiteurs du centre historique sont clairsemés ... Mais où sont ils ? Sur le cours Jean Jaurès bien évidemment, en train de festoyer, au mieux assis sur des tables et bancs livrés par une bene du  SICTOM entreposée directement sur l'artère principale de la ville, au pire installés par terre, assiette en carton les genoux et verre de vin à la main ... Quelle belle image de qualité. Et lorsqu'ils en n'ont assez, toujours le verre à la main, ils pensent à venir balader, non le mot plus juste serait déambuler sans profiter de nos richesses patrimoniales et commerciales.

 

Imaginez un seul instant que, nous, commerçants et artisans,  véritables acteurs de la cité nous disparaissions ...

 

La clientèle ne se démultiplie pas, elle se partage, et plus nous sommes nombreux à profiter du gâteau, plus ses parts sont petites. La semaine est constituée de 7 jours, pourquoi avoir choisi ces jours d'animations ancestraux pour y installer les vôtres, sans doute par facilité ! Mais désormais il faut qu'une voix s'élève et ait le courage de dire stop !  Arrêtons de banquer !  Arrêtons de subir vos décisions prisent sans concertation, sans nous Pézenas serait une ville fantôme, cimetière de vieilles pierres ...

 Alors ... Réagissons !

                                                                                       Julie Aubert.

 

Dan' aide moi à faire passer le message !

 

                                                     OK !

  Voila , c'est fait ......j"ajouterai ceci apres avoir lu les

deux Papiers en 10 jours du MIDI -LIRE sur une CAVE  ! 

                  ON NOUS PREND POUR DES

                                                 CAVES  !<-- CLIQUEZ

             Lorsqu'une EMULE rencontre une MULE ........

lorsque Deux ...et +++++...il faudra bien revoir les

 

 QUESTIONS ,disons les INTERROGATIONS !

 

Surtout lorsqu'il y en a un sacré paquet derriére qui espérent

 

qu'il n'auront pas à ce manifester ,que le bon sens l'emportera

et que rien ne se fera sans un minimun de concertation autre que le

 

            MIDI-LIBRE

 

                            si ce n'est que pour concrétiser nos  

 

 

                                     ENTENTES !

 

       EN REPONSE A SON DERNIER COUP DE BROSSE

                 DONNE A UNE CAVE :

        LA LUNE BRILLE POUR TOUT LE MONDE !

                                     OK ! MAIS PARFOIS ,

 

        LA LUNE EST CHARGEE

 

                        étonnant , non !

 

                                                                                                           @ + DAN" 

 

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | | 20:05 |  Facebook | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.