Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/05/2015

FLOWER'BAR D'ALICE" & DAN"

           F L O W E R'  B A R      " D' ALICE " & DAN" 

               Alice chez  Smartbox (2).JPG

                         ALICE" CARON LAMBERT,

              Cliquez sur ma photo !

          3077269326.JPG

          ALICE chez Stéphane Bern en 2015 <-Cliquez

      expert en gastronomie florale

 Vous propose l'organisation et le service d'un

bar très tendance, composé de 5 boissons aux fleurs 

sans alcool ou, selon votre choix, viendront s'ajouter 

une à deux boissons alcoolisées ou plusieurs grands gateaux aux fleurs 

   Le bar est proposé clefs en mains avec les coupes de service en verre et accessoires.

      Possibilité que nous servions les boissons 

       fournies, droit de bouchon à débattre    

       LES BOISSONS AUX FLEURS  

 

                                               Éden de rose

        Eau de source ,essence culinaire de rose ,citron,

            feuilles de menthe +1 rose rouge

                Éden de Lavande 

            Eau de source, essence culinaire de lavande,

                       épis de lavande

                    Hispahen

          Jus d'agrumes avec essence culinaire de jasmin,

                      fleurs de jasmin

                     Vinoflor

                Jus de raisin noir et essence culinaire de

                 géranium,fleurs de géranium

                      Violine 

             Jus de fruits exotiques à la violette essence

                           culinaire

                    OPTIONS

        Ces boissons constituent un bar pour un petit

      déjeuner d'affaires,un goûter,des manifestations

       Florales ,des réunions , Mariages, baptèmes ,

            Anniversaires ,tout évènement .

       Dans vos Soirées n'oubliez pas le sans alcool 

      et notre formule de Flower Bar par son originalité

          vous assurerons audience et succés !

    A ce Bar s'ajoutent  pour le soir, 3 boissons à la place

           de Éden de rose et Éden de lavande

                     Soja flor

           Lait de soja, lait d'avoine, vanille, essence

                  culinaire de mimosa et sirop

                     Matines

         Jus de pomme, jus de carotte,jus de tomate ,

                Céleri et fleur de pensée .

           Jus d'Annanas ,jasmin et jus de citron,

                       (boisson minceur )

1 à 2 boissons alcoolisées (à débattre ) à ajouter au budget                     

                  Royal Rose

     Champagne ou Crémant brut sur lit de sirop de Rose.

                  Flor' Amour

         Vin rouge aromatisé aux herbes aromatiques

                       épices et rose

                   Marrakech

  Option pour un grand gâteau: coût 80 € en + du budget ..

 80/100 parts de dégustation Génoise à la crème de rose, vanille,

framboises, litchis, pétales de rose , feuilles de menthe cristallisées

                  Choc Choco

            Gâteau au chocolat et à la violette ,

              fleurs cristallisées de violettes 

     fournitures pour 20 à 100O personnes et + 

   Nous consulter, nous sommes à votre écoute !

                             ALICE " & DAN"

DSC09308.JPG

 

  Contacts : ALICE " Caron Lambert  Tel / 0635557083

   Mail       aliceidacaron@gmail.com

               DAN " Renault          Tel / 0661759866

   Mail       renodelag@gmail.com 

   Site            www.floralice.com

       Alice Caron Lambert ,30 rue de l'Amour

                      34300 AGDE

Site officiel d'Alice Caron Lambert,experte en 

gastronomie " FLORALE " à introduit la cuisine des  fleurs en France et à l'étranger depuis 1994  

  Des dizaines de références une des plus prestigieuses : 30 000 personnes en 20 jours 

           

   LES GALERIES   LAFAYETTE

 

   

Vu du 12 avril au 5 mai 2007 à Paris

Les galeries Lafayettes,Maison et Gourmets ont ouvert à leurs clients un printemps fleuri, en leur proposant de découvrir tous les possibles qu'offrent la cuisine des fleurs.

Sous l'égide de l’événement Jungle Eden, Alice Caron Lambert et son équipe fut invités à orchestrer le bar de fleurs, où touristes et habitués ont pu déguster et découvrir un monde floral original et généreux. Une initiation subtile à tous les possibles en cuisine reçu un énorme succès dans l'idée des préparations des journées de printemps et d'été à venir.

Comment créer un pique nique enchanteur à base de mets fleuris ?

Présenter un buffet romantique et diététique où les légumes côtoient les fleurs tout en couleurs, et nouvelles saveurs : le bar des boissons abreuva également de nombreux curieux.

En réel rendez vous détente, gourmets et curieux auront pu se délecter des fraîcheurs de fleurs renouvelées chaque jour, apprécier les nectars lactés à base de soja. le vin flor'amour y fut également dévoilé.

Plus de 30000 personnes ont découvert et goûté les mets et boissons aux fleurs au long de ces 20 journées. 

Avec flor'alice, les galeries lafayette ont misé sur la nouveauté avec succés. 

 

Pour voir les photographies, cliquez sur les vignettes.

    English  CLIQUEZ / TRADUCTEUR   

          

26/12/2014

ET SI ON PARLAIT DU LAGUIOLE !

  Publié le 25 / 8 / 2013

   SUITE A CETTE  ARTICLE , cliquez ci-dessous :

    Thiers interdit de fabrication 

           couteaux laguioles ?

  Je remet à jour cette page parue il y a déjà plusieurs mois sur ce blog ! @+DAN"

    A mes collégues de LAGUIOLE ces quelques fleurs SAUVAGES !

                         Cliquez sur ma photo !    

4284740028.jpg

 ET,SI ON PARLAIT DU LAGUIOLE !

 

 CERTAINS,FABRICANTS ET  DES BONIMENTEURS D'ORIGINE DIVERSES,ARRANGUENT LEURS VISITEURSREFAISANT POUR LEUR SEUL PROFIT : L'HISTORIQUE DU  COUTEAU 

                                  

                        LAGUIOLE

                  

     Oui ,si il y a,à LAGUIOLE des Couteliers qui se sont adjoint un 

 

atelier de Fabrication de piéces ( parfois avec des aides publics ) il existe des Ateliers communs, qui fonctionnent et permettent à l'artisan Coutelier de disposer de piéces de qualités identiques .

 

Ceci est une question de moyens comme les Agriculteurs qui se partagent en COOP' des engins .

Est-ce que cela joue sur la qualité de leur récolte !...Le probléme du LAGUIOLE, aujourd'hui, c'est que certains sont devenus, et c'est tout à leur honneur des Patrons d'entreprise,Artisanal,SARL,

 

SA,de part leur classification,mais dans les faits et la structure de

 

veritable" USINE "  employant plusieurs dizaines de personnes,de

 

 qualifications et postes diverses, dont d'éminents Couteliers,qui 

 

préférent le salariat à l'entreprise .

     

Je pourrai moi aussi être DELOYAL, et dire que le travail du petit Artisan travaillant seul, ou avec un ou deux ouvriers, serait synonime de Qualité !

                  Cela serai faire INJURES à TOUS !

      Je ne demandes donc que la contre-partie.Que l'on cesse de 

de parler de MONTEURS,sachant qu'au niveau de lclientéle c'est REDUCTEUR ,PEJORATIF, et DELOYAL .

 

Cessons  d'opposer nos différences, faisons en un ATOUT, dans 

 

l'intérêts  de nos région, de nos emplois,de nos villes et de notre 

 

profession. Le danger est ailleurs,alors,pourquoi se diviser se 

 

malmener . 

 

Pouvez-vous ,aussi me dire la Différence en COUTELLERIE,entre un

 

COUTELIER de LAGUIOLE (certains à l'origine du renouveau de la coutellerie à LAGUIOLE , ont été formé dans les années 80 a NOGENTet les COUTELIERS de NOGENT,THIERS ,de PEZENAS etc.....mon cas !

   Certains étant  Titrés  et Honorés " Meilleur Ouvriers de France ou Maître Artisan " pour ma part  !                                   

 Est-ce le fait d'être à l'étau ,oui à l'ETAU..ou dans une Fabrique, en tant que DIRIGEANT ou ACTIONNAIRE ,un Atelier, ou une Echoppe !

Avant la CONCURRENCE était RUDE mais FRANCHE et reposait sur

    la PRATIQUE ,le METIER et non pas sur la  communication

                   ( Storytelling )

Affirmer AUJOURD'HUI qu'un LAGUIOLE est AUTHENTIQUE  que s'il a été fabriqué à LAGUIOLE est un NON-SENS,une INJURE, envers plusieurs génération de COUTELIERS  !

 

  Le concept de TERRITORIALITE  :

 

 Les fournitures et techniques,étant pratiquement identiques et les

 

 origines ,provenances n'y prouvées n'y identifiées ou certifiées,un 

 

 DEPOT DE LABEL REGIONNAL ne peut être envisagé sur un  

 

périmétre limité et précis ! Il ne s'agit pas d'un terroir ici !

 

 De plus, toutes les " légendes "écrits ou references à cela doivent 

 

être considere comme  un artifice commercial , tout comme les 

 

qualificatifs comme : supérieur ,authentique ,véritable , etc...                                

.

 Maintenant la CONCURRENCE repose sur des relations politiques , 

 

de l'agitation MEDIATIQUE , du Marketing de la RETHORIQUE  du 

STORYTELLING des  MOTS, des histoires ,des BONIMENTS,  pour

faire mode ,tout est bon, question de moyens, aucune DEONTOLOGIE aucun RESPECT en ce qui concerne nos METIERS ANCESTRAUX, NOTRE SAVOIR-FAIRE  

 

Toute cette " Grande Marée MERCANTILE " mine d'une maniére

 

profonde, durable et incidieuse ,agissant sur les esprits par une 

 

mise en boucle systématique de cette DESINFORMATION ,et ceci

 

orchestré, fait par de speudo universitaires au titre ronflant à la 

 

réthorique rémunérée, se prenant pour  des JESUS ...( voir même

 

des Bibles sur le Laguiole ) .. la télé, la radio, les forums ,les

 

sites web,les vidéos ou les propos tenus, par certains Professionels 

 

sur leur site !

             

          QUE CETTE DESINFORMATION CESSE !

 

 Raconter une histoire, des histoires, la refaire même, ( Voir à 

 

supprimer le nom même de Calmés dans les origines ) cela donne 

 

l'apparence de la VERITE,mais ce n'est,et ne sont que des 

HISTOIRES

      De souche Auvergnate enfant je suis tombé dans la Marmite du Couteau de LAGUIOLE ".

 

 Aujourd'hui je dirai plutôt le Chaudron.Voir l'Ambiance ! MDR !

 

    

Il nous faut tirer la leçon sans le mauvais procés fait àThiers en

 

1993 (Tribunal de Rioms) qui a eu pour conséquence que le Nom du

 

couteau dit de" LAGUIOLE," resta et tomba dans le domaine

 

public,n'ayant pas été retenu comme une "Marque"ce qui a eu pour 

 

conséquence les résultats actuels .

 

C'est à dire de " pérenniser légalement " la COPIE ETRANGERE  !

 

 Au lieu d'avoir choisi, en y associant Thiers ce qui était

 

LEGITIME, dans faire une Marque Nationale ) empêchant, à ce

 

moment là toute égémonie ou intrusion étrangére .

     

        Aussi,aujourd'hui les couteliers Artisan, Maître Artisan,de

 

France,faisant des Couteaux dit de Laguiole étant répétorié ,

 

connus et reconnus,en France comme à l'INTERNATIONNAL (

 

disposant de site e'commerce ) ceci depuis des années devrons 

 

participer à une table ronde pour définir ce LABEL sous peine de 

 

nullité sans leur présence.

 

 En 2007  il y a eu une rencontre entre émissaires Thiersnois et

 

Aveyronnais ,objet :Travailler ensemble pour la CREATION d'un

 

               LAGUIOLE ORIGINE FRANCE ! 

 

 Voici , a ce sujet le commentaire d'un collégue Maître Artisan

 

Thiernois  :   «On attend toujours la réponse», regrette Gilles 

 

Steinberg, dirigeant de l'entreprise Fontenille-Pataud et chargé de

 

la  question du laguiole à la Fédération française de la coutellerie.

 

«Nous sommes favorables à la protection du laguiole afin de

 

lutter contre les importations malfaisantes, à condition qu'elle ne

 

soit pas circonscrite à un village. Là, on se sent poignardés par nos

 

collègues français»                                           

                                      

                      

                 PS : Aujourd'hui la banniére made in France est de plus en plus

 

revendiquée,il y a 108 indications géographique protégées ( IGP ),garante

 

d'un périmètre de production: 

   

 Nos ESCARGOTS de BOURGOGNE viennent de HONGRIE !

   

         Les CHAMPIGNONS de PARIS , de ...CHINE !

   

Les HERBES de PROVENCE , du MAHREB ,d'ALBANIE ,ou des pays de l'Est , et cela en toute légalité , ces noms n'étant pas PROTEGES .

 

   Nos COUTEAUX LAGUIOLE n'échappe pas à la MONDIALISATION

 

et il en est de même en ce qui concerne LEUR FOURNITURE ,

 

les ACIERS de SUEDE ..la CORNE ,les BOIS etc du MONDE ENTIER !

 

      Enfin ,soyons SERIEUX un IGP dans ce cas est IRRECEVABLE et ne

 

sera pas accepté car PREJUDICIABLE à nos ENTREPRISES !

 

         Pour ma part j'accepterai une DIFFERENCE que lorsque :

   

 LES COUTEAUX DE LAGUIOLE MANGERONS  L'HERBE DE LAGUIOLE

 

                                                  étonnant , non ?

     

 

                     Cliquez---> @ + DAN" Renault 

 

Vos commentaires sont les bienvenus

     

   English ENGLISH AND CLICK SEARCH IN RECENT POSTS     *< /span>

22/10/2013

A MES AMIS "PIERREUX " MERCI !

                Ce texte à été écrit en Juillet 2010          


  Merci,QUENTIN, merci LIONEL,merci à tous les pierreux qui  se joindront à nous ,pour réaliser et offrir à PEZENAS  " Le PUITS " comme il était au XVIem  et sur son emplacement d'origine au 22 rue Emile Zola devant mon atelier ! (voir photo) Je vous joins aussi une affiche que j'ai réalisé pour vous donner un avant goût !emplacement du futur Puit 001.JPG

 Merci à Monsieur le Maire de PEZENAS qui nous offre cette occasion en mettant à notre disposition les services techniques de la ville ainsi que les "Cailloux "  (Pierre de JUNAS ) pour cette réalisation .

             La ville met aussi à notre disposition la Butte du Château afin de faire la fête pendant la Taille ou nous vous convions tous et pour ceux qui veulent s’exercer il seront les Bienvenus .

 PS / je l'ai rêvé ,ce PUITS et un matin ,Serge Ivorra ,s'arrêtant à mon Atelier je lui ai raconté ce rêve et il ma aidé a le réaliser en en parlant a Monsieur le Maire Alain Vogel Singer ! Merci  

   IMG.jpg

                        

  Aujourd'hui ,en Oct.2013 , a nouveau un de mes rêves (de 2012 ) est l'objet de débats...Mais, s'il prend forme c'est toujours par le même procédé !

   Un point diffère et d'importance , je n'étais pas seul cette nuit là et au matin , j'ai parlé à ALICE ......:

         De  la << Butte du CHATEAU de PEZENAS >>  

                Maintenant,nous sommes une bonne vingtaine 

             @enrêver et à travailler dessus !

          étonnant, non !  et je ne vous dit pas tout ! MDR & @+

                               Cliquez sur la photo ci-dessous !     

camaraderie,savoir faire,art,culture,tourisme

Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : camaraderie, savoir faire, art, culture, tourisme | | 07:01 |  Facebook | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Imprimer

25/08/2013

COEUR DE VILLE ...... A QUI LA FAUTE !

 

           Cliquez -->Hérault~Tribune

   Mon commmentaire : 

 

  Nous avons constaté la dégradation du commerce dans les centres villes ainsi que la paupérisation de ceux-ci depuis de nombreuses années .Cela n'est pas ,malheureusement l'apanage de notre Région mais bien un problème national !

   La solution n'est pas dans l'invective,personne ne peut être tenu pour responsable pour un changement RADICAL de notre comportement en ce qui concerne nos achats et la paupérisation de nos coeurs de ville devenu un phénomène de société .

  Surtout , ne vous méprenez pas, je ne cherche pas à stigmatiser ou à rendre responsable qui que ce soit ! Ma démarche, n'est au contraire,que d'indiquer des pistes, et de rassembler tous les acteurs concernés pour chercher avec eux toutes les solutions pour que cesse cette"désertification" qui a maintenant gagné et dépassé notre centre ville .( Membre du Club des Managers Hérault Méditerranée, nous en débattons,et je vous invite à m'y retrouver) 

Nos habitudes de consommation ont totalement changées, il nous faut l'admettre .Nous ne supportons plus que notre DÉSIR soit TRIBUTAIRE d'un quelconque JOURS de la semaine d'un HORAIRE ou d'une place de PARKING .

Il serait donc temps de REPENSER et de RÉADAPTER nos COMMERCES de CENTRE VILLE.Il n'est pas TOLÉRABLE car IMPRODUCTIF et DÉGRADANT de laisser cette LÈPRE cette GANGRENE qu'est la fermeture des commerces GAGNER nos cités.

Le commerce de Grand Papa,de papa,c'est fini. S'indigner,aussi !

Tout système se doit d'évoluer, de s'adapter en 40 ans qu'est devenue la SUPÉRETTE !

Aussi, l’idée reçue selon laquelle la grande distribution et les dis-counters seraient les principaux concurrents des petites entreprises, est erronée .

On accable souvent, avec une certaine démagogie, les hypermarchés les autres vrais concurrents des commerces traditionnels sont ailleurs : Magasins franchisés, enseignes de proximité des grands groupes, nouveaux concepts de distribution en zone rurale ou dans les cœurs de ville…
Les circuits de distribution sont clairement identifiés par les consommateurs et ne brouillent pas les cartes de la compétition commerciale.
Le savoir-faire spécifique des artisans et leur grande valeur ajoutée personnelle les placent à l’abri de l’agressivité commerciale de certaines enseignes qui font des ravages dans le commerce indépendant traditionnel.
Mais, celles-ci, ne peuvent pas concurrencer les artisans sur le terrain de la personnalisation de l’offre, de la prestation réalisée sur mesure, du service humain associé, du conseil individualisé. Aussi, il ne faut pas oublier tous ces Artisans audacieux qui adaptent leurs gammes de produits ou services à la demande, modernisent leur communication ou diversifient leur activité.
Ils sont certes moins nombreux, mais par leur qualité et Savoir-Faire créent un effet d’entraînement important , revitalisant et ce ré-appropriant les cœurs de nos Villes-Village !
Je peux déjà vous annoncer, qu'il y a déjà des exemples concrets d'installations ,de diversifications et modernisations se démarquant et se personnalisant, apportant ainsi aux consommateurs une prestation unique et de qualité . 
La guerre " entre le petit et grand commerce " n'est plus d'époque, cette guerre et expression date de 1852 , Emile ZOLA nous la décrivait dans le détail dans son roman :
" Au bonheur des Dames " collection de poche GF Flammarion .
Aujourd'hui , à PARIS ,le petit commerce , prospère et est toujours aussi présent et dense !
Seul le" Particularisme et l'excellence" doivent être notre CREDO !

 Plus proche de nous :  De Michel-ÉdouardLeclerc,

   Du bruit dans le landerneauÉd. Albin Michel,de 2004

    un livre de 300pages et pour 15 euros vous saurez

            " LE POURQUOI et le COMMENT "

           de l'implantation des grandes surfaces

                               office tourisme,metiers d'art,artistes,artisans,artisans d'art

                              Cliquez..Ci-dessous !

    "  HORS DE LA VILLE *  "


       car il y a 50 ans je les ai connues en VILLE !

    En tant que VRP à l'époque je visitais déjà son pére

Edouard Leclerc à Landernaud ,installé alors en plein centre

de cette Ville-village pour des articles d'Hygiéne dans son

     ( épicerie entrepot ",énorme 150 à 200 m2 )

   ou des caisses et cartons de toutes sortent  étaient

     offertes à la vente ,j'avais 21 ans, MDR !


                étonnant , non ?

                   Cliquez >SUR LES CROIX*     

             voir :http://youtu.be/QwG9S-qoSKs * et mourir ! 

             Aujourd'hui,pour en revenir à notre sujet une bonne partie de ces boutiques,de CENTRE Ville de par leurs emplacements ne trouverons plus preneur ,il faudra donc qu'elles reprennent leurs destinations premières soit des garages ,libérant du même coup l'espace public !

                    @SUIVRE .@+ DAN" RENAULT

    Je suis à votre écoute et les commentaires sont à votre disposition et je ne manque pas d'y répondre !

 

     

30/06/2013

AGDE & BIEN VIVRE A PEZENAS !

         INFO METIERS D'ART: AGDE en ce moment,

                      Cliquez sur la photo, ci-dessous

creason.jpg

                    La Parenthèse  à l'Office du Tourisme d'AGDE:

                         Cliquez sur la photo, ci-dessous

522069_428850220545086_563594708_n.jpg    

" CAT'BLOG ",LE CHAT de DAN" 

627158795.gif

VOUS INVITE à REGARDER  :

 

                                               POUR 

BIEN VIVRE PEZENAS 

    Cliquez sur le titre ou il y a la croix   *

                       C   AGGLO MEDITERRANNEE

                       L      PEZENAS ENCHANTEE                                           

                       I      CINE CLUB MOLIERE          

                       Q         MEDIATHEQUE          

                       U     L'ILLUSTRE THEATRE       

                       E     OFFICE DU TOURISME    

                       Z            MAIRIE---PEZENAS  

Les AMIS de PEZENAS    * LE CLUB DES MANAGER  

PEZENAS/ITINERAIRE    *            PEZENAS/METEO      *                                        

PEZENAS vu du CIEL  L'ECHOPPE du LAGUIOLE*    

   La Confrérie des petits patés de PEZENAS  *

 

     MAIRIE--- ADISSAN            MAIRIE---AGDE      *

              IDHERAULT.TV   *

  Scoop ! * Vivre oui mais sans VOILE ! étonnant, non?

    PHARMACIE de GARDE valable toutes Régions     *

     VIVRE OUI MAIS MDR !    

                                               @+DAN" <-Cliquez         *
    Le Blog MDR + de 10000 pages lues par mois  
 
 

29/05/2013

COMMERÇANT DE QUARTIER

Progression des petits commerces : Le commerçant de quartier retrouve les faveurs du public

CONTRECOUP de la crise, les Français vont moins au restaurant,
mais font quand même la fête chez eux. Conséquence :
ils fréquentent davantage les commerçants de leur quartier.
 Et, bien qu’ils boivent de moins en moins de vin en volume,
ils se rendent plus souvent chez leur caviste.
La consommation de vin a ainsi été divisée par trois
en cinquante ans,et 2010 a été une année de
crise pour les producteurs.
Mais les cavistes ont augmenté leur chiffre
d’affaires de 9 % en moyenne en 2010, selon
l’étude publiée le 13 avril par l’Observatoire
de la petite entreprise.
Emanation de la Fédération des centres de
gestion agréés (FCGA), cet observatoire a
nalyse périodiquement les résultats d’un
échantillon de 15 000 petites entreprises de l’artisanat,
du commerce et des services réparties sur le territoire.
 » Les ventes de vin baissent dans la grande distribution
et dans les restaurants.
Mais les cavistes observent que la consommation domestique
augmente qualitativement « , explique Nasser Negrouche,
rédacteur en chef de la lettre de l’Observatoire de la petite
entreprise.  » Les Français vont chez un professionnel pour
choisir un bon vin qu’ils auront plaisir à déguster ensemble.
Ils cherchent un produit original, pas forcément un vin
haut de gamme, mais ils veulent échapper à l’homogénéité
de l’offre en grande surface « , ajoute ce spécialiste
du marketing pour les petites entreprises.
La plupart des détaillants du commerce alimentaire ont
connu une bonne année 2010. 
 » Le consommateur cherche le juste prix pour des produits
frais et savoureux, souligne M. Negrouche.
Le commerce de proximité a ainsi retrouvé les faveurs du grand public. « 
Les pâtissiers ont accru leurs ventes de 2,7 %. Les poissonniers
et les marchands de primeurs, qui faisaient partie des rares
commerces de proximité à avoir vu leurs ventes augmenter
en 2009 (+ 3 %), ont continué de très légèrement progresser
(+ 0,2 %) en 2010.

IL FAUT CESSER DE S'INDIGNER ! LES BONS ARTISANS 

DE TOUS LES CORPS D'ETAT COMME CEUX DE NOS METIERS

DE BOUCHE N'ONT PAS A DESESPERER DE L'AVENIR

ASSURES D'AVOIR TOUJOURS LA FAVEUR DE LA CLIENTELE;

                                                  @SUIVRE  DAN"

               2978161818.2.jpg

Publié dans Actualités, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | | 05:52 |  Facebook | |  del.icio.us | | Digg! Digg | |  Imprimer